,

Réparation au plastique à modeler thermoformable

Réparation du plastique ou bien réparation au plastique ? Voici un titre d’article qui peut rendre perplexe. S’agit-il de réparer du plastique cassé ou bien de réparer avec du plastique ?
La réponse est : les deux mon capitaine !

Dans cet article on va tenter de réparer un maximum de nos objets cassés.

Nous avons tous au moins un objet qui nous pose problème. Cet objet ? Vous y tenez trop pour le jeter. Celui-ci coûteraiT trop cher à remplacer. Et celui là… on ne va quand même pas en acheter un neuf alors qu’il suffiraiT d’une petitE réparation pour prolonger sa vie.

C’est fait ? ⏩ Je gage qu’à la fin de cet article vous aurez réussi à sauver au moins un de vos trois objets 💪.

Je peux maintenant vous parler du plastique thermoformable : une pâte à modeler plastique pour réparation.

Vous connaissez déjà ? Lisez quand même la suite de mon article, je suis sûre de vous apprendre au moins quelque chose.

A quoi ça sert ? Qu’est-ce que c’est ? Comment on l’utilise ? Où peut on en acheter ? Voici mon plan d’attaque.

Avec le plastique thermoformable on peut tout faire ou presque.

⁉️ à quoi ça sert ?

Ça permet de modeler une pièce manquante, d’assembler deux éléments ensemble quelle que soit leur matière, de renforcer des pièces voire même de faire des moulages.

Pour remplacer une pièce manquante

C’est mon utilisation la plus courante. La grande majorité de mes meubles proviennent de magasins de seconde main. Et j’ai une fâcheuse tendance à craquer pour le meuble à qui il manque un pied.

Mon joli fauteuil vintage Ikea trouvé chez Emmaüs aurait pu se retrouver branlant sur mon parquet avec une petite cale en carton plié. Mais non, j’ai moulé un pied de substitution et hop ! Ni vu ni connu j’ai un fauteuil « comme neuf ».
Comme ma pièce épouse parfaitement l’intérieur du pied, elle est solidement clipsée, tout comme l’était la pièce originale !
Si on regarde de près, la pièce en plastique thermoformable n’est pas très jolie. Mais ça tombe bien, on ne regarde pas les pieds d’un fauteuil de près !

Réparation plastique d'un pied de fauteuil

Même traitement pour mes nouvelles chaises que j’ai trouvées à 25 euros pièces au Troc. Je les adore ! Mais il manquait un patin sur deux des quatre chaises. Hop ! Un petit coup de plastique magique et il n’y a plus de chaises bancales !

réparation au plastique thermoformable d'un pied de chaise

Pour renforcer

Les chaussures de ski de mon compagnon datent de 1990, ce sont des chaussures de compétition à entrée arrière et il trouve qu’il n’y a rien de mieux. Il marche avec pour rejoindre les pistes très souvent et depuis de très nombreuses années. Il les utilise encore et encore grâce aux réparations à l’utileplast sur le plastique. Ce n’est vraiment pas beau, mais il skie toujours aussi bien avec !

Pour assembler

Il n’y a pas très longtemps j’ai écrit un article sur le changement d’une chasse d’eau, je ne vous ai pas conseillé d’acheter le même système que moi car je n’en était pas très satisfaite. En effet le système était trop fragile.

Je ne l’avais pas abordé dans l’article car cela n’apportait rien mais une des pièces du système de chasse était cassée dans l’emballage. Le clip qui devait faire tenir ensemble le mécanisme de la tirette et le mécanisme d’évacuation était cassé et je n’avais pas l’occasion de le changer.

J’ai donc percé l’emplacement du pivot et utilisé de l’utileplast pour créer un rivet.

Comme l’utileplast est très solide mon rivet tient bien mieux que le système d’origine.
Et comme l’utileplast n’adhère pas au plastique il permet toujours aux deux pièces de pivoter.

C’est l’exemple que je vais utiliser dans cet article pour vous montrer comment utiliser cette pâte à modeler plastique de réparation thermoformable.

Pour faire un moulage

Je n’ai jamais tenté de faire un moulage avec du plastique de réparation thermoformable mais c’est possible.

Il est alors conseillé de protéger les parties que vous « moulerez » avec du film plastique étirable ou du silicone pour éviter de ne plus pouvoir enlever le moulage.

Et tout ce qu’on peut imaginer

Les limites de l’utilisation du plastique thermoformable sont les limites de votre imagination. Du remplacement du boulon manquant à la pièce de légo qui n’existe pas, les possibilités sont infinies.

J’aime beaucoup les deux idées suivantes que j’ai trouvé sur la site Utileplast : remplacer l’embout disparu d’une baleine de parapluie, et créer le rivet manquant d’une paire de ciseaux.

La pâte à réparation plastique, Qu’est ce que c’est ?

🔎 Caractéristiques

A la maison on parle d’utileplast pour parler du plastique thermoformable de réparation, parce que c’est le nom sous lequel le produit a été commercialisé en France en 2012. C’est comme dire scotch pour du ruban adhésif ou frigidaire pour un réfrigérateur.

Il s’agit d’un polymère dur extrêmement solide, en granulés qui se ramollit dans l’eau à 60° et devient malléable. On peut le modeler, le mouler et il durcit en refroidissant. Son nom ? Le polycaprolactone !

✅ Ses qualités ?

  • MALLÉABLE : 🥟 dur à température ambiante, il devient malléable à 60° ce qui permet de lui faire prendre toutes les formes souhaitées.
  • EXTREMEMENT RESISTANT: 💪 ne se casse, ni avec les mains, ni avec un marteau !
  • NON ADHÉRENT : ⛷️ sur une très grande majorité de matériaux : permet de réaliser une des objets aussi complexes qu’un écrou ou la vis d’un boulon.
  • FACILE À TRANSFORMER : ✂️ peut se découper, peindre, percer, etc.
  • SE TEINTE : 🎨 avec des pigments, ou bien s’achète déjà teinté avec des couleurs miscibles.
  • BIODÉGRADABLE : 🌍 sans danger pour l’environnement, on l’utilise en médecine dans des sutures biodégradables (1).
  • RECYCLABLE : ♻️ peut se recycler à l’infini après chaque utilisation.
  • NON TOXIQUE : 🌳 inerte, il ne dégage ni odeur, ni vapeurs et ne réagit pas en présence des produits chimiques que l’on peut trouver dans d’autres matériaux.

❌ Son défaut ?

Son principal défaut ? Les réalisations sont assez moches, il faut bien l’avouer.

⬇️ lecture facultative réservée aux curieux.ses ⬇️

Tout ces merveilleuses propriétés sont résumées très clairement 😉 dans cet extrait du mémoire de master en chimie de Hakim HACHEMI et Farid ERRADJI du 2 juillet 2012 🧐

La polycaprolactone est un polyester aliphatique synthétique, hydrophobe et
biodégradable. C’est un polymère semi-cristallin, non toxique, obtenu par polymérisation
d’ouverture de cycle du monomère ε-caprolactone ; caractérisé par une température
de transition vitreuse (Tg) de (- 60 °C) et par une température de fusion (Tf) d’environ 60 °C.
La PCL possède également la propriété remarquable d’être miscible avec de nombreux
polymères (PVC, ABS,…) ce qui en fait un excellent agent de dispersion de charge. La dégradation de la PCL a lieu par hydrolyse des fonctions ester, ce qui conduit à la formation de chaînes de masse moléculaire plus faible qui peuvent être, entre autre, incorporées dans un cycle biologique.

⚠️ Attention à ne pas confondre les différents « pâtes à réparer » !

Le polycaprolactone est un polymère.

Une fois chauffé il devient malléable comme de la pâte à modeler et se durcit en refroidissant.

Le résultat est réversible.

Il est inerte (pas d’interaction avec les produits chimiques habituels).

La pâte à réparer est une résine époxy bi-composant.

La résine et le durcisseur sont mélangés et malaxé.

Le mélange sèche et se durcit en 5min après mélange des deux compostants.

Le résultat est définitif.

Peut interagir avec les produit chimiques des matériaux.

Le formerol est un dérivé du silicone.

Une fois à l’air libre la pâte sèche en 24h.

La pâte est malléable comme de la pâte à modeler lorsqu’elle est sortie de son emballage et reste flexible après séchage.

Le résultat est définitif.

🧐 Comment on l’utilise ?

Je vous conseille le plastique blanc, qui a une caractéristique très intéressante : il devient transparent quand il est prêt à être modelé.
En refroidissant, il redevient blanc, ce qui est le signe d’un début de solidification.
C’est une caractéristique très pratique, mais pas indispensable : les plastiques noirs ou colorés fonctionnent tout aussi bien : il suffit de toucher le produit pour savoir quel est son état.

Partons du principe que vous utilisez du plastique thermoformable blanc.

Munissez vous de :

  • un récipient inutilisé mais propre qui passe au micro ondes. Comme par exemple une barquette alimentaire usagée.
  • une petite cuillère.
Réparation sur plastique étape 1

Versez les billes de plastique dans le récipient.

Recouvrez les billes avec de l’eau. L’eau va permettre aux billes de fondre de façon plus homogène, puis de manipuler plus confortablement la pâte qu’on aura obtenue.

Réparation sur plastique étape 2

Passez le tout au micro ondes.

Réparation sur plastique étape 3

Pas même besoin d’attendre l’ébullition : dès que l’eau dépasse les 62°, les billes blanches deviennent transparentes, et sont donc prêtes à être modelées.

Réparation sur plastique étape 4

Avec votre petite cuillère, sortez la quantité de pâte voulue, et malaxez-la à la forme désirée.

Réparation sur plastique étape 5

Il faut travailler assez vite, car le produit commence à durcir dès qu’il refroidit.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez recommencer autant de fois qu’il le faut : le produit est réutilisable à l’infini !

Réparation sur plastique étape 6

Vous observerez en plus que l’eau empêche la pâte de vous coller aux doigts, et ça c’est génial !

N’hésitez pas à vous mouiller de nouveau les doigts en les trempant dans votre récipient : vous travaillerez plus confortablement.

Réparation sur plastique étape 7
Réparation sur plastique étape 8
Réparation sur plastique étape 9

Quand vous aurez obtenu la forme voulue, laissez refroidir.

Mais attention : cela prend un certain temps, et ça commence à blanchir avant même d’être totalement rigide. Prenez donc bien le temps de laisser durcir tout en conservant la forme voulue, surtout s’il s’agit d’un assemblage.

Réparation sur plastique étape 10
Réparation sur plastique étape 11

Quand le plastique a complètement refroidi il devient parfaitement solide et vous pouvez tirer sur l’assemblage. Ça résiste ! Le polycaprolactone est trèèèèès résistant.

Voilà, c’est fini ! Il vous reste de la pâte au fond de votre récipient ?
Surtout, ne la jetez pas : laissez refroidir, enlevez l’eau et conservez le petit récipient avec le plastique thermoformable (désormais informe) à l’intérieur : il vous servira la prochaine fois. Avec ce produit génial et durable, pas un granulé ne se perd !

Il m’est même arrivé de récupérer mon plastique de réparation après des années de bons et loyaux services : il s’agissait d’un frigo dont j’avais réparé les compartiments des années plus tôt, et qui avait rendu l’âme. Avant de l’emmener à la déchetterie, j’ai découpé au cutter mon précieux produit miracle pour le récupérer et le remettre dans le circuit !
Quant à votre petite cuillère, vous pouvez la récupérer sans difficulté : Le Utile Plast pourra en être séparé très facilement une fois durci.

Une fois familiarisée avec le produit, vous préférerez sans doute comme moi le plastique thermoformable noir : plus discret, il est le mieux adapté dans de nombreux cas.
J’ai aussi tout un assortiment de granulés de couleur (en échantillons gratuits avec le sachet Polydoh). Je n’en ai toujours pas trouvé l’utilité pour l’instant.

Enfin, je suis tombée sans le vouloir sur un type de granulés collants. Cela semble intéressant dans certains cas, pour faire des pattes d’attache sur un pare-chocs, par exemple. Le problème est que ces granulés collent aussi aux doigts, ce qui en rend la manipulation difficile. Je ne vous les conseille donc pas.
Pour que votre pièce reste solidement en place (comme pour confectionner une poignée par exemple), pas besoin de granulés collants : il vous suffit de bien épouser la forme du support : la moindre aspérité assurera sa fixation et sa stabilité.

exemples supplémentaires de réparation plastique

Quant à moi je vous livre, pour inspiration, une liste de mes différentes utilisations.

  • Des tablettes plastique cassées dans un frigo
  • La fermeture d’un tambour de machine à laver (qui a résisté à la chaleur durant les 8 années d’utilisation !)
  • Des poignées diverses : de robinet d’eau, de loquet, de vis de serrage, de tournevis…
  • Une fixation de levier de vitesse (pour le vieux van VW de mon compagnon)
  • Des filetages (en prenant simplement l’empreinte sur un boulon ou sur un écrou)
  • Une fixation de support de micro (en fabriquant la pièce inexistante)
Une pièce manquante réalisée avec du plastique pour réparation

Mais aussi…

  • La réparation d’une valise plastique transformée en puzzle après une chute (réassemblage des morceaux en utilisant le Utile Plast comme plaque intérieure de renfort)
  • Des adaptateurs (en combinant plusieurs empreintes)
  • Des rivets (en passant le utile plast à travers les trous avant de l’aplatir de chaque côté)
  • Des charnières (avec la même technique, mais en laissant du jeu)
  • Des sculptures rigolotes à usage unique, refondues après avoir fait mon petit effet.

Bref, mon plastique magique me sert à tout !
J’en emporte toujours avec moi lors de nos périples motorisés (ça et du fil de fer).

🛒 Où trouver de la pâte plastique pour Réparation ?

Le précurseur français : UtilePlast

utileplast pour réparation plastique

Lancé en 2012 par deux français UtilePlast® est celui que j’ai depuis bien longtemps. C’est le nom usuel que j’utilise.

On peut l’acheter sur le site de Pascal Rosier
un des créateurs de la marque qui est célèbre pour son activité de moulage.

Il est disponible en 125 g, 300 g, 1 kg.
1 kg coûte Le 43,56€.

Les successeurs

blackmorph pour réparation plastique

Le whitemorph et le blackmorph de Thermoworks à respectivement 89,90€/kg et 99,90€ /kg quand il est acheté en conditionnement de 100g.

J’ai le blackmorph à la maison. Il est collant.

Je n’ai pas trouvé d’usage qui nécessite un plastique thermoformable qui colle c’est donc pour l’instant mon mal-aimé.

polydoh pour réparation plastique

La polydoh qui est actuellement ma préférée 🧡pour son rapport qualité/prix.

On la trouve à 20,95€ les 500gr soit 41,90€/kg sur Amazon avec 6 petits paquets de couleur gratuits.

Elle est vendue aussi en paquet de 250gr à 15,95€

🤮 L’arnaque !

IdForm se trouve souvent en grande surface de bricolage. Cela ressemble à de jolies tablettes de chocolat.

On le trouve aussi sur Amazon à 12,75€ la tablette de 6x80x47mm.

Etonnant ça, non ? Ce ne sont pas des petits granulés mais de gros carrés et on nous le vend en indiquant une taille mais pas un poids.

Si vous en achetez (ce que je vous déconseille) vous verrez que les carrés sont creux ! La tablette pèse 20gr A 12,75 les 20gr, on se retrouve avec un prix à… 637,50€/kg ! Une arnaque au marketing.

Alors cette réparation, elle est faite ?

🌟 La réparation au plastique🌟
c’est moche mais ça marche !

Un grand merci à Hakim et Farid qui ont conclu leur mémoire sur le polycaprolactone par une citation d’Einstein qui nous sied parfaitement.

Pour plus d’information concernant les limites « bio-friendly » du polycaprolactone allez lire ce texte de Thomas Adley.

Photos La Rousse du bricolage ou Canva (sauf mention contraire)

Liens : ils sont là pour que vous voyez quel type de matériel j’utilise. Ce ne sont pas des liens d’affiliation.

NB : Si vous êtes des pros de la vis ou des pros du bricolage, cet article, comme tout ceux de ce site, ne vous concerne pas.
Le blog « La Rousse du bricolage » a pour objectif d’aider les néophytes et les débutants à développer leur autonomie.
Ici le langage courant remplace le langage technique (les pros pourront considérer que je fais des abus de langage) et l’outillage
est le plus simple possible.
Ici, pas de technicisme ou d’exhaustivité (même si cela me tente parfois).

Sur ce blog je donnerai toujours la préférence à la compréhension par le plus grand nombre !

Vous aimez ? Partagez !

Photos La Rousse du bricolage ou Canva (sauf mention contraire)

Liens : ils sont là pour que vous voyez quel type de matériel j’utilise. Ce ne sont pas des liens d’affiliation.

NB : Si vous êtes des pros de la vis ou des pros du bricolage, cet article, comme tout ceux de ce site, ne vous concerne pas.
Le blog « La Rousse du bricolage » a pour objectif d’aider les néophytes et les débutants à développer leur autonomie.
Ici le langage courant remplace le langage technique (les pros pourront considérer que je fais des abus de langage) et l’outillage
est le plus simple possible.
Ici, pas de technicisme ou d’exhaustivité (même si cela me tente parfois).

Sur ce blog je donnerai toujours la préférence à la compréhension par le plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

21 réponses à “Réparation au plastique à modeler thermoformable”

  1. Avatar de jouvenon

    passionnant ! Je ne connaissais pas . merci de cette belle découverte !

  2. Avatar de Marine Bévin

    Merci pour cet article très bien expliqué. Je crois en avoir déjà utilisé il y a très longtemps et c’est vrai que j’avais oublié son existence. Pourtant je répare tout ce que je peux réparer chez moi et j’achète également pas mal de seconde main. A re-tester donc 🙂

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Parfois l’usage de certains matériaux n’apparait pas lors de la première rencontre. Maintenant que tu l’as à nouveau en tête tu vas vite trouver un nouveau projet pour le mettre en oeuvre.

  3. Avatar de Anick

    Merci pour cette belle découverte… j’ai enfin une solution pour réparer les
    Pieds usés de mes armoires mal calées. Y’a plus qu’à 🙂

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Et c’est partiiiii ! Ça tombien le week-end c’est dans…. pas si longtemps que ça. Tu vas bientôt pouvoir commencer une nouvelle semaine en regardant ton armoire droit dans les yeux avec fierté.

  4. Avatar de Sciences Ludiques

    Je ne connaissais pas du tout mais ça l’air super cool! Merci pour cette découverte! Juste une petite question : tu dis que la pâte magique n’adhère pas sur la plupart des matériaux…comment ça se fait alors que le pied de la chaise (par exemple) tient sur le reste de la chaise?

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Bonne question ! Il tient parce qu’il remplace une pièce d’origine qui est clipsée. Donc mon morceau d’Utileplast s’insère dans le logement prévu et ça tient. Je vais ajouter un paragraphe dans l’article pour le préciser.
      J’ai déjà fait des sutures à l’utileplast (je dois ajouter les photos quand je les aurais prises) en perçant d’abord des trous de part et d’autre de la cassure. L’Utileplast s’accroche alors à travers les petits trous et fait suture. Ça n’adhère pas mais c’est comme pour l’escalade, si tu lui donne un point d’accroche ça tient super bien.

  5. Avatar de Pascal et Mylène

    Merci pour cet article et produits intéressants. Top idée bricolage et réparation 🙂 de bons conseils aussi.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Merci beaucoup pour ton commentaire.

  6. Avatar de Elise
    Elise

    Comme d’habitude, un article hyper clair et bien illustré. Je n’en ai jamais utilisé et c’est une vraie découverte pour moi. Merci!

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Avec plaisir, c’est un produit qui « change la vie ». J’en ai quelques un comme ça que j’ai très envie de partager avec vous.

  7. Avatar de Laura
    Laura

    Super utile ! Merci ! Je vais essayer bientôt sur, au moins, un article.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Contente de te voir motivée. Tu vas voir « l’essayer c’est l’adopter ». Viens me reparler de ton projet, je suis curieuse.

  8. Avatar de Annette
    Annette

    Super intéressant ! En lisant je me dis que je me suis fait avoir en achetant du IDform en grande surface de bricolage (mais maintenant qu’il est à la maison il sera utilisé) 🙂. Je voulais réparer une poignée de machine à tricoter circulaire, mais je ne peux pas démonter la poignée sans tout casser. Comme le thermoformable n’adhère pas, est ce que c’est possible de « sculpter » le morceau manquant est le coller ensuite ? Comment ça tient sur les chaussures de ski par exemple ?

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Merci Annette pour ton commentaire. Le plastique épouse parfaitement la forme de son support. La moindre aspérité lui permet donc de tenir très solidement. Pour les chaussures de ski, les vis de fixation étaient encore en place. Le thermoformable a été modelé tout autour. Et ça tient depuis des années, bien qu’il fasse (un peu trop) le foufou ! ⛷️

  9. Avatar de Jackie

    Merci, tout semble tellement simple avec tes tutos. Je vais certainement devenir moi aussi une super bricoleuse !

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Ça serait une grande fierté pour moi !

  10. Avatar de Diane revillard

    Merci pour cet article très instructif, j’aime beaucoup la citation d’Einstein.
    Le marché de l’occasion est sans aucun doute possible le plus grand marché de l’avenir.
    Il faut bien sûr apprendre à réparer.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Le marché de la réparation et de l’occasion se développe, c’est prometteur. Pourtant l’hyper fast fashion se développe aussi.
      J’aime à croire que la balance va pencher du bon côté. Et j’essaye de faire ma part en ce sens.

  11. Avatar de renouas

    Génial ! Tout simplement génial ! C’est vraiment le produit miracle que je vais essayer de trouver sur amazon.ca
    Merci !

  12. Avatar de Adriana

    Ça tombe bien, la poignée de la porte du congélateur du frigo est cassée et ne ferme plus correctement, cela provoque une dépense d’énergie. Grace à ton article, je vais faire des économies. Merci !