Choisir son foret pour perceuse

Choisir le bon foret pour sa perceuse c’est simple, quand on connait bien la famille des forets.

perceuse et foret

Vous avez votre perceuse ! Et elle est livrée avec plein de forets. Et ça c’est bien !
Ça vous laisse plein de choix 😉 !
Allons y, faisons notre premier trou…. et je choisis le foret….. euh…
Ouf, j’ai de la chance, sur ma boite il y a des petits pictogrammes et les tailles sont bien indiquées. Non ?! Ah bon tant pis. De toute façon j’ai à moitié fait tomber la boite et mes forets se sont éparpillés.

la rousse du bricolage

Apprenez à différencier vos forets.
Et surtout, apprenez à choisir le bon foret pour faire le bon trou !

Caractéristiques des forets pour perceuse

Commençons pas mettre les choses au clair.

Anatomie d’un foret pour perceuse

Un foret pour perceuse et un petit morceau de métal bien plus complexe qu’il n’y parait et pour le décrire il nous faut parler âme, goujure, dépouille… allons y 😱 !
Je plaisante 😋 !! Comme toujours dans la Rousse du Bricolage je vais faire simple : la queue du foret qui s’insère dans la perceuse, la tête qui permet d’attaquer le matériaux à percer, et le corps qui est spiralé et permet d’avancer ainsi qu’évacuer le matériau.

Mèche ou foret ?

Foret, mèche ? Vous tiquez ? C’est normal j’ai moi même mis du temps à comprendre pourquoi mon grand père utilisait des mèches alors que mon père utilisait des des forets 🧐.

Mèche ou foret, la différence est avant tout une question de vocabulaire.

Traditionnellement, on perce le bois à l’aide d’une mèche. Pour faire simple, une mèche à bois c’est le petit nom qu’on donne à un foret pour le bois.

Pour les matériaux de maçonnerie on se sert de forets à béton, voilà qui est clair.

Quand il s’agit de percer le métal alors là ça se complique car selon les convictions on oscille entre l’appellation mèche ou foret. J’ai choisi mon camp et, par souci de clarté, j’utilise globalement le mot foret.

Mais utiliser l’un ou l’autre terme n’est pas l’essentiel. L’important est de sélectionner le bon outil pour faire le bon perçage.

Les différences entre les forets pour perceuse

La taille d’un foret est la caractéristique la plus évidente, mais on fait surtout la différence entre les forets en fonction du matériau à percer. Pour autant on n’oubliera pas, lors de l’achat d’un nouveau foret, de prendre en compte la qualité de l’alliage composant le forêt ainsi que le type de queue. Voyons comment s’y retrouver dans la large gamme de foret existants.

taille du foret

taille des foret à bois

Quand on parle de taille d’un foret on parle en fait de son diamètre et par extension du diamètre du trou qu’il permet de faire. La taille s’exprime en millimètres et on dira souvent « passe moi un foret de 6« 

La longueur d’un foret s’exprime elle aussi en millimètre. Généralement la longueur est proportionnelle au diamètre, mais il existe aussi de très longs foret qui permettent de traverser des murs.

Repérer la taille / le diamètre

Si c’est bien fichu, le diamètre de votre foret est inscrit sur la queue. Si le chiffre est bien gravé c’est super, s’il est juste marqué l’usure fera disparaitre l’indication

Ma visseuse fétiche est livrée avec un couvercle range outil très agréable car on a tout sous la main et sous les yeux. Mais y ranger les forets n’est pas chose facile et vous n’avez aucune façon d’évaluer une taille.

boite avec foret pour perceuse

Sinon il y a des boites qui sont bien faites car elles permettent de ranger les forets tout en indiquant le gabarit pour valider leur taille (si ça ne rentre pas c’est que c’est trop gros)

Conseil d’achat

Lors de votre premier achat, préférez un coffret avec une variété de forets. Vous aurez alors de quoi jongler entre les diamètres de trous et les matériaux à trouer. Choisissez un boitier pratique où les forets se rangent bien et où vous rangerez les trois types principaux de forets.

Puis, quand un foret casse (moi ça m’arrive tout le temps avec les plus petits) remplacez-le par un de bonne qualité en gardant votre boite bien pratique.

L’investissement dans des forets de qualité se fera de façon plus douce et ça évite d’acheter des boites où seuls deux à trois forêts sont utiles ! Et puis surtout, vous aurez vos beaux forets dans une boite pratique !

types de foret

Partons maintenant à la découverte des « types de forets« en fonction du matériau à percer.

On retiendra les trois principaux, bois, métal, béton en indiquant pour chacun : usage, forme, matériaux (qualité), précaution d’emploi (le fameux UFQP de la Rousse du Bricolage 😋).


forêt à bois pour perceuse

Rappel : on dit souvent « mèche » quand on parle des forets à bois. Ne me demandez pas pourquoi ! 😅
(il y a un débat animé à la maison sur cette épineuse question! 😁 )
Les mèches à bois permettent de réaliser des trous dans… du bois ! Ces mèches sont réalisées en acier trempé avec une forme de pointe au niveau de l’extrémité. C’est cette tête qui permet de débuter le trou dans le matériau, car elle constitue un repère afin de centrer le perçage. Ensuite, on retrouve des couteaux aiguisés le long de la mèche. Ce sont ces lames latérales qui vont réaliser le trou dans le bois.

Parmi les mèches à bois, on distingue les mèches hélicoïdales, à spirale et les mèches plates.

Mèche à bois à trois pointes

Les mèches les plus courantes sont celles avec le profil à 3 pointes qui permet d’attaquer franchement le bois et d’évacuer les copeaux rapidement

Ces mèches hélicoïdales ont trois pointes : une pointe centrale et deux traceurs latéraux sur les bords qui tracent le cercle avant de percer et permettent un travail précis et rapide.

C’est la mèche la plus répandue et la plus utilisée. Son profil particulier permet d’évacuer rapidement les copeaux de bois afin d’éviter les bourrages, source de problèmes. On l’utilise en menuiserie sur l’ensemble des trous de petit diamètre.

Mèche plate

Les mèches plates permettent de réaliser un trou d’un diamètre plus élevé mais avec une profondeur réduite. Sans la présence de pointe ou de spirale, la progression est moins précise ce qui limite la longueur du percement.

Les mèches sont plates lorsque le diamètre de perçage est large  (à partir de 13 mm généralement), ceci dit il existe des mèches plates de 6 mm.

Notons que les mèches plates percent des pièces de plus faible épaisseur.

💡💡 Astuce :  Percez un côté du panneau jusqu’à apparition de la pointe sur l’autre face. Servez-vous de l’empreinte laissée par ladite pointe pour achever le perçage en envers. Vous obtenez ainsi un trou net sans éclats.

Mèche spirale

Les mèches à spirale sont spécialement conçues pour l’évacuation des copeaux lors du perçage de trous de gros diamètre et de perçage profond (charpente).

Nous n’en aurons pas l’usage pour les travaux de bricolage occasionnels. Sachez juste les repérer pour ne pas les acheter par erreur.

Attention : Il est conseillé de moduler la pression sur la perceuse au moment du débouchage pour ne pas éclater le bois. 

Choisir ses mèches à bois est simple et se concentre finalement à choisir au pire entre une mèche plate et une mèche hélicoïdale, la grande majorité des mèches à bois étant en acier trempé.

Une mèche inadaptée, mal affutée ou mal employée peut s’échauffer rapidement et brûler le bois qui devient alors difficile à pénétrer (odeur de brulé) c’est aussi le signe d’une vitesse trop élevé. 

Les mèches de petite taille n’évacuent pas bien les copeaux. N’hésitez pas à faire des allers-retours pour vous en débarrasser au risque de bloquer la mèche et de la fausser ou la tordre.


Foret à métaux pour perceuse

Comme leur nom l’indique, les forets métaux sont adaptés au perçage de métaux tendres ou durs. On peut avec eux venir percer de l’aluminium, du cuivre, de l’acier ou de la fonte.

Ce sont, à mon sens, les forets les plus spécifiques et complexes à choisir car à chaque type de métal correspond un type de foret. 

Forme

Les forets métaux ont une forme hélicoïdale avec une tête conique.

Si vous recherchez de la polyvalence et un foret à métaux capable de vous accompagner dans de nombreux travaux, choisissez un modèle HSS (High Speed Steel).

J’ai déjà lu que l’on pouvait reconnaitre un foret à métaux à sa couleur jaune !
C’est évidemment faux, la couleur d’un forêt dépend de son alliage, pour reconnaitre un foret à métaux fiez vous uniquement à sa forme.

Matériau / qualité

Un foret est en métal, on veut percer du métal…. il y a conflit d’intérêt là, non ?
On va régler le problème en agissant sur deux facteurs :

  • La loi du plus fort : le métal du foret doit être plus solide que le métal à percer. Et c’est pour cela qu’il y a de nombreuses qualités de forêts à métaux. Les moins chers iront pour le tout venant, mais dès que le métal à percer est dense il faudra se diriger vers des forets de plus en plus chers (titane, cobalt, pointe diamant…)
  • L’angle de pointe qui varie d’un foret à l’autre (90°, 120°, 135°, 140°, 145°) et doit être adapté au métal à percer. En règle générale, plus le métal à percer est dur et plus l’angle de pointe est grand (la pointe tend à s’aplatir).

Usage

L’utilisation d’un foret à métaux se fait avec de l’huile de coupe, à vitesse réduite et à pression constante mesurée ; le foret à métaux doit également être affuté pour durer longtemps.

La plupart des métaux peuvent être percé par n’importe quel foret bien affuté de qualité moyenne avec de l’huile de coupe et une vitesse de rotation adaptée

Lorsque que vous percer du métal, des copeaux de métal sont évacués du trou.

On aurait bien envie de les balayer de la main pour mieux voir, mais attention, ces copeaux sont très pointus et on a vite faite de se retrouver avec une écharde.


Foret à béton pour perceuse

Le foret à béton permet de réaliser des trous dans de nombreux matériaux et notamment des matériaux durs. Comme son nom l’indique, il est spécialement conçu pour percer le béton, mais est aussi le foret adapté pour le ciment, la brique, la pierre ou le granit.

Il est reconnaissable grâce à sa tête plus large.

Il s’agit de forets pensés en particulier pour trouer des murs grâce à leur forme hexagonale à couteaux.

On trouve sur l’extrémité du foret à béton une pointe qui casse le matériau et le pénètre, combinée ensuite à la spirale qui permet la progression et évacue les poussières issues du percement.

La performance d’un foret à béton tient à :

  • la qualité du métal qui le compose (carbure massif ou recouvert de carbure de tungstène.
  • le nombre de taillants qui sont présents sur le foret à béton (deux, trois ou quatre). Les taillants sont les couteaux présents sur l’hélice. Leur nombre est directement relié à la performance. Plus le nombre de taillants est élevé et plus le foret à béton pourra venir à bout de matériaux très durs (béton armé).

Cas particuliers : percer le verre et le carrelage est également possible via des forets spécifiques (pointe diamant et/ou forme en ogive) afin de ne pas éclater le matériau.

Formes de queue

Soyez attentif à choisir un foret adapté à votre type de  perceuse. Il serait dommage d’acheter un super forêt qui ne s’adapte pas à votre outil !

Le mandrin est la partie de la perceuse qui retient le foret puis permet son entraînement pour le perçage. En règle générale, le mandrin est composé d’une mâchoire avec des dents.

mandrin de perceuse
Mandrin auto serrant pour foret classique à gauche Mandrin pour foret SDS à droite

La queue d’un foret est fonction du mandrin de votre perceuse et peut être de différents types.

Queue lisse pour les mandrins à clés ou auto-serrant (taille de 10 à 13 mm)

Cannelée pour les mandrins perceuses à percussion et des perforateurs (SDS+ ou SDS Max) adaptés aux gros travaux.

Hexagonale pour s’adapter sur les visseuses ou les tournevis électriques

Attention à ne pas vous tromper de type de queue au moment de l’achat !

Pour les perceuses/visseuses standards on choisit bien des queues lisses.

Quelque que soit le type de foret, le frottement dû à la rotation va le faire chauffer. On se retrouve ainsi avec une odeur de brulé et un trou qui fume quand on perce du bois, ou un foret à métal qui ne pénètre plus le matériau et qui est porté au rouge par la chaleur.

Tous les bricoleur se sont au moins brulé une fois en voulant changer de foret avant qu’il ait eu le temps de refroidir.

Un petit quizz ?

Prêt.e pour un petit quizz ? Si vous avez lu l’article vous allez faire un sans faute.

Et maintenant il ne nous reste plus qu’à utiliser au mieux foret et perceuse pour faire votre trou. Cela sera le sujet d’un autre article.

la rousse du bricolage

Ça y est, vous maitrisez l’essentiel !

ADDENDUM

Il existe maintenant des forets 2 en 1 métal et bois.

Ces foret ressemblent avant tout à des foret métal. Ils n’ont pas les trois pointes des foret à bois que j’apprécie particulièrement pour bien pointer le bois et avoir une précision au top.

Ils ne sont pas adaptés pour du métal dur. Comme souvent pour le 2 en 1 on est dans l’entre deux et je préfère garder mon foret à bois + mon foret à métal. Notons par ailleurs que de nombreux bricoleurs aiment percer leurs trous dans du bois en utilisant des foret à métal pour éviter des soucis d’arrachement.

Qui dit foret dit trou… et qui dit trou dit souvent vis.
Maintenant que vous savez choisir vos forets, cliquez sur le lien pour choisir vos vis, puis sur celui pour choisir la bonne empreinte pour le tournevis qui va bien avec !

Vous aimez ? Partagez !

Photos La Rousse du bricolage ou Canva (sauf mention contraire)

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Freddy
1 mois il y a

Merci pour ces conseils très utiles pour choisir son forêt. Souvenir d’avoir galéré pour des perçages métalliques. J’ai fini par faire un plus petit trou. Je comprends mieux mon forêt ne devait finalement pas être adapté

Diane
Diane
1 mois il y a

Merci Aurélie, j’ai beaucoup aimé l’astuce pour acheter un coffret de forets, de remplacer les plus utilisés avec des forets de meilleure qualité.

Stan B
1 mois il y a

Très bon résumé bien précis sur les forets pour perceuse. Je n’arrivais pas bien à distinguer les forets métaux et béton ; c’est chose apprise maintenant. Y plus qu’à percer !

Apprendre-a-penser
1 mois il y a

Cet article devrait être fourni avec chaque perceuse vendue ! Vous couvrez le sujet des forets de A à Z avec une pédagogie redoutable.

Votre article montre bien l’importance de choisir le bon outil adapté à la tâche et au matériau pour réussir son perçage. Cette approche fait écho à un principe central de la gestion mentale: adapter nos démarches d’apprentissage à notre fonctionnement cognitif.

J’ai particulièrement apprécié les schémas et illustrations qui permettent de visualiser parfaitement les différents types de forets. Le parallèle avec la physionomie humaine pour expliquer les parties d’un foret est très bien trouvé.

Si j’avais lu cet article il y a quelques années, cela m’aurait évité une crise avec mon ex-femme 🙂 Mais pas le divorce! A cette époque, pour moi, rien ne ressemblait plus à un foret qu’un autre foret! Maintenant, je vois un peu mieux la différence 😀

Annette
Annette
1 mois il y a

Encore un mystère impénétrable qui s’éclaircit d’un coup !!! Merci !!!

Jackie
1 mois il y a

Tes tutos sont toujours super ! J’en ai percé des trous dans ma vie. Malheureusement, pour certains trous, j’étais obligée de m’y reprendre à plusieurs fois. Je faisais avec les moyens de bord.
Ma plus grande difficulté a été de percer le béton. C’était vraiment galère ! Merci pour tous tes conseils.

Mes articles peuvent contenir des liens d’affiliation. Pour en savoir plus consultez ma politique.



CATEGORIES

6
0
Donnez moi votre avis ! Laissez un commentaire.x