,

Boulon : comment visser et dévisser

Boulon ! Voici bien un mot qui revient souvent dans le domaine du bricolage. Vous en côtoyez au quotidien et vous allez forcément vous retrouver face à un boulon dans votre vie de bricoleuse ou de bricoleur.

🔩 Qu’est-ce qu’un boulon ?

Un boulon est le nom donné à un système vis + écrou. Un boulon permet d’assembler deux éléments entre eux.

Un boulon est un système de vis plus écrou

Ça c’est pour la théorie, dans la pratique on appelle souvent « boulon » la vis du boulon uniquement. Peu importe tant qu’on se comprend. Mais si vous voulez faire votre petite maligne ou votre petit malin vous pouvez toujours reprendre un bricoleur « avancé » qui ferait cette erreur courante. Il n’y a pas de mal à frimer un peu (1).

Les vis pour boulon peuvent avoir des toute sorte de tête : vis à tête bombée cruciforme, à empreinte fente, à tête hexagonale à tête fraisée…

C’est le pas de vis et non la forme de la tête qui va vous permettre de différencier une vis pour boulon d’une vis standard.

boulons à tête de vis différentes
pas de vis des vis pour boulon et des vis à bois

On peut reconnaitre une vis pour boulon à son pas de vis (distance parcourue en un tour).
Les vis pour boulon ont un pas de vis plus serré que les vis de type « vis à bois ».

De plus les vis pour boulon n’ont pas de pointe car elle ne doivent pas percer de matériaux.

Vous voilà au point pour localiser le rayon boulonnerie au coeur du rayon visserie de votre magasin de bricolage.

Côté écrou vous vous retrouvez presque toujours face à un écrou hexagonal à six pans mais ce qui suit fonctionnera aussi pour les autres type d’écrous (écrou à quatre pans, écrou borgne, etc.)

Si vous souhaitez en découvrir plus sur les vis de type « vis à bois », allez lire mon article Quelle vis choisir et le rayon visserie n’aura plus de secret pour vous !

Clé à largeur fixe : la clé plate 🔧

L’outil le plus basique pour serrer et desserrer un écrou est la clé plate, c’est un outil simple et particulièrement efficace mais qui nécessite quand même de se promener avec le trousseau complet pour s’assurer d’avoir la bonne.

Les clés plates les plus standards utilisent le système de fourche. Mais on peu aussi trouver le système à oeil pour les cas nécessitant plus de force.

On trouve souvent des clés mixtes alliant clé à fourche et clé à oeil.

  • Fine, elle se faufile dans les endroits les plus exigus.
  • S’adapte facilement sans se déregler. Elle offrira toujours la meilleure prise possible sur un boulon.
  • Il n’y a pas besoin d’acheter de grandes marques pour avoir une clé qui fonctionne
  • Si vous n’avez besoin que d’une clé pour un usage spécifique c’est la solution la plus économique en l’achetant à la pièce.
  • Il faut avoir tout un jeu de clé pour avoir la bonne taille
  • un jeu complet prend de la place et est plus lourd à porter
  • selon les marques la facture d’un jeu complet peut vite s’élever.

Mes préférées ? Les clés plates avec deux embouts de deux tailles différentes. Cela permet de diminuer par deux le nombre de clés à trimbaler.

clés plates extrafines

Malgré un encombrement plutôt faible on peut se retrouver coincé.e face à des boulons d’accès difficile. Il existe des clés plates plus plates que les autres : les clés extra plates qui permettent d’intervenir dans les endroits difficilement accessibles.

Mes clés extra plates pour dévisser un boulon, ensemble d'une vis et d'un écrou

Mes clés à moi ? Des clés à double fourches extra-plates et solides que j’ai trouvé sur Amazon pour 26,99 € le jeu de 16 tailles.

Elles assurent un parfait vissage, ne sont pas si coûteuses qu’on pourrait le craindre, sont fournies dans une pochette pratique et ne sont pas trop lourdes à transporter.

clé plate ultra fine pour boulon difficile d'accès

Clés réglables : la clé à molette

La clé à molette a une mâchoire réglable grâce à une molette (vis sans fin que l’on fait rouler), elle peut donc s’adapter à une variété de tailles de boulons.

L’inventeur de la clé à molette est un suédois du nom de Johan Petter Johansson. Cet inventeur et industriel suédois voulait créer un outil qui pourrait prolonger la main de l’ouvrier.

C’est comme ça que la clé à molette a vu le jour, en 1888.

  1. Desserrez la molette pour ouvrir la mâchoire
  2. Placez la clé sur l’écrou hexagonal à dévisser
  3. Serrez la mâchoire au maximum, en agissant sur la molette, pour éviter tout jeu qui risquerait de déformer le métal de l’écrou et donc de réduire la prise
  4. Dévissez l’écrou
  • Polyvalente, une seule clé s’adapte à de nombreuses tailles.
  • Gain d’espace car moins de clés nécessaire dans la boite à outils
  • Gain de temps car il n’y a pas besoin de changer de clé pour chaque boulon de taille différente.
  • Economie d’argent, il suffit d’acquérir une seule clé au lieu de plusieurs, même si une clé à molette est plus chère qu’une clé plate.
  • Risque d’endommager les boulons car il y a toujours un jeu dans les mâchoires.
  • Nécessite du temps pour être ajustée parfaitement et bien serrer la molette.
  • Se desserre si elle est de mauvaise qualité
  • Une bonne clé à molette coûte plus cher qu’un petit nombre de clés plates.
  • Une seule taille de clé à molette suffit rarement pour couvrir tous vos besoins.
  • Encombrante : le mécanisme de réglage est encombrant. Parfois inutilisable quand l’espace est restreint.
clé plate et clé à molette

Les clés à molette classiques vont de 0mm jusqu’à 28mm est on peut en trouver des correctes à partir de 13€. Plus votre clé sera grande plus elle sera épaisse et encombrante.

Il vous faut choisir une ou plusieurs clés de bonne qualité. Prenez en avec une sérigraphie vous permettant de voir la taille de l’écrou.

Préférez une poignée anti-grip pour avoir plus de confort à l’utilisation. C’est toujours bien de prendre soin de ses mains, même en bricolage.

Les miennes ? Diverses clés de plus ou moins bonnes qualité avec des tailles diverses. Tout un héritage de clés à molette dont je ne peux la plupart du temps pas donner l’origine.

Ça me fait penser qu’il faudrait que je fasse du tri pour ne garder que les bonnes clés à molette et mettre au recyclage celles qui m’ont déjà valu des désagréments.

Clés réglables : la clé anglaise

La clé anglaise, ou clé à crémaillère est également une clé réglable, sauf qu’elle est commandée par une crémaillère. Pour la clé anglaise l’ouverture est sur le côté alors que sur une clé à molette l’ouverture est sur l’avant.

La clé anglaise est donc moins pratique pour atteindre les zones difficiles d’accès.

Notons au passage le sens de l’humour anglais qui leur à fait appeler cette clé « clé singe » en faisant un jeu de mot sur « Monky » (nom de l’inventeur) et « Monkey (singe). Impayables ces anglais ! 😋

Généralement la clé anglaise est bien plus imposante qu’une clé à molette et est destinée à de gros boulons. Un débutant en bricolage n’a pas besoin de s’équiper de ce type de clé.

cas particuliers

La clé à pince, appelée aussi « pince multiprise » car elle se règle allie la fonctionnalité de la pince et de la clé. C’est donc outil pratique que l’on trouve partout.

Mais n’essayez pas de déboulonner avec cet outil car vous risquez d’endommager votre tête de vis hexagonale ou votre écrou et aussi de riper et de vous blesser.

clé plate, clé à molette, clé anglaise et pince multiprise

Les pinces ne sont pas adaptées au serrage ou au desserrage des têtes de vis hexagonales ou des écrous hexagonaux.

Comme nous l’avons vu au chapitre de présentation du boulon, la vis du boulon peut avoir une empreinte correspondant à un tournevis. Choisissez alors le BON tournevis comme je vous le rappellerai toujours.

  • Toujours, toujours penser à bien appuyer sur la visseuse ou le tournevis au moment de visser et de dévisser pour que l’embout soit enfoncé au maximum dans l’empreinte de la tête.
  • Toujours prendre l’embout ou le tournevis qui correspond bien à l’empreinte de votre vis
    Et très important : choisissez toujours la plus grande taille qui rentre. Ça ne doit pas bouger !
  • Enfin : toujours visser et dévisser en restant bien dans l’axe de la vis

Un tournevis qui « remplit » parfaitement toute l’empreinte permet de préserver votre vis !
Et si jamais vous avez « foiré » votre vis, vous pouvez aller voir mon article dévisser une vis bloquée. Mais dans le cas d’un ensemble vis + écrou il y a du sport !

S’il ne devait en rester qu’une !

Cela peut étonner car de nombreuses personnes privilégient la clé à molette pour sa polyvalence. Mais j’aime la précision des clés plates, avec elles on est sûr.e de ne pas se tromper et de desserrer sereinement.

Qui plus est avec les modèles extra-plats on peut se faufiler là où d’autres types de clé ne peuvent aller.

Quand j’ai besoin d’agir avec deux clés de même taille : j’utilise mon jeu de clés préférées ainsi qu’une des nombreuses clés plates éparses que je trouve dans la vieille boite à outils. Ou bien j’utilise une de mes clés plates et une clé à molette.

Mais, vous savez ce qu’on dit sur les goûts et les couleurs… A vous de choisir de qui vous correspond le mieux.

Comment faire ?

Pour visser ou dévisser un boulon il vous faut agir des deux côtés. Vous allez donc utiliser vos deux mains et deux outils (deux clés ou bien une clé et un tournevis).

Ne pas prendre le temps de bien ajuster sa clé ou son tournevis.

Tout pivoter en même temps. Si vous faites tourner vos deux mains en même temps, vous n’avez pas de force et comme vous n’êtes pas dans le bon angle vous avez toutes les chances de riper.

Oublier se protéger si on agit près de son visage (puisque justement on peu ripper si le boulon est grippé). C’est comme ça que j’ai fini un soir aux urgences ophtalmiques.

lunette de protection pour bricolage

Protégez vous !

Quand on travaille dans un endroit exigu on se retrouve en train d’utiliser des outils près de son visage. Mettez toujours des lunettes de protection.

Une paire de lunettes de protection coûte 3,50 euros chez Castorama, cela fait partie de votre trousse de bricolage de base !

Si votre outil ripe alors que vous mettez de la force dans votre geste il vaut mieux que vos yeux soient protégés. Encore une fois j’ai ouvert la route pour vous (et je vous épargne la photo de mon oeil post accident).

Utilisez la bonne taille de clé ou la bonne taille de tournevis.

  • Concernant les clés : quand vous pensez avoir trouvé la bonne taille testez quand même si la taille du dessous ne peut pas s’adapter.
  • Concernant les tournevis : quand vous pensez avoir trouver la bonne taille testez quand même si la taille du dessus ne peut pas s’adapter.

Prévoyez de faire tourner l’écrou tout en maintenant le boulon.

  • Concernant les clés : positionnez les de façon bien perpendiculaire à l’axe du boulon
  • Concernant les tournevis : positionnez les bien dans le prolongement de l’axe du boulon

Immobilisez la vis avec votre première main en maintenant fermement votre clé ou votre tournevis. Pour le cas du tournevis il vous faut appuyer fermement sur le tournevis.

Avec l’autre main faite tourner l’écrou dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Utilisez bien l’effet levier du manche en tenant votre clé à son extrémité.

Quand votre geste ne vous permet pas d’aller plus loin. Remettez la clé en place et recommencez jusqu’au ce que votre écrou soit libéré de la vis.

Icone du site la rousse du bricolage

(1) Bon évidemment on pourra sur certains sites très spécifiques trouver des contre exemples techniques ou géographiques.

Vous aimez ? Partagez !

Photos La Rousse du bricolage ou Canva (sauf mention contraire)

Liens : ils sont là pour que vous voyez quel type de matériel j’utilise. Ce ne sont pas des liens d’affiliation.

NB : Si vous êtes des pros de la vis ou des pros du bricolage, cet article, comme tout ceux de ce site, ne vous concerne pas.
Le blog « La Rousse du bricolage » a pour objectif d’aider les néophytes et les débutants à développer leur autonomie.
Ici le langage courant remplace le langage technique (les pros pourront considérer que je fais des abus de langage) et l’outillage
est le plus simple possible.
Ici, pas de technicisme ou d’exhaustivité (même si cela me tente parfois).

Sur ce blog je donnerai toujours la préférence à la compréhension par le plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

28 réponses à “Boulon : comment visser et dévisser”

  1. Avatar de Detelina

    Merci pour cet article très détaillé ! Je n’avais jamais vu des tutos aussi approfondis en bricolage. C’est très utile.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Merci, merci. Ton commentaire me fait chaud au coeur.

  2. Avatar de Maud

    Merci pour cet éclairage bienvenu. Je me retrouve dans l’erreur que tu mentionnes : ne pas prendre le temps de prendre le bon instrument et faire les choses à l’arrache, par exemple utiliser un couteau ou un tournevis de n’importe quelle taille pour dévisser; c’est vrai que c’est ridicule, on pense gagner du temps et finalement on abime tout … 😅

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Oui c’est ridicule, et pour autant j’ai encore souvent ce réflexe si naturel ! Ma meilleure technique pour éviter de me faire avoir est de vite faire remonter à la surface de ma mémoire mes différents foirages et leurs conséquences désastreuses. Ça fonctionne parfaitement pour moi. L’astuce est d’avoir toujours son sac à bricolage avec les bons outils de base. Ça aide à devenir sage.

  3. Avatar de Alexandre
    Alexandre

    Bonjour , moi qui suis une quiche en bricolage , j’ai bien aimé cette approche avec une pointe d’humour 👍🏻

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Merci, c’est devenu mon crédo : on n’est pas obligé d’avoir une combinaison de pro et l’air sérieux pour faire du bon travail. Rien de mieux qu’un chantier où on rigole.

  4. Avatar de Freddy

    Merci pour tout ces conseils. Ah la la multiprise pour desserer le boulon gripé et hop on se retrouve avec le boulon érodé. Bref moi aussi je préfère la clé plate. Il existe une astuce pour identifier rapidement quelle clé utiliser ? En général j’en testé au moins 3

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Moins c’est compliqué plus c’est efficace, c’est mon avis. Je suis toujours contente de rencontrer d’autres aficionados de la clé plate.

      Je n’ai pas d’astuce particulière pour choisir la bonne clé du premier coup. Je pense que c’est l’expérience qui permet de gagner du temps à terme. A l’oeil on évalue, et quand on connait bien les ajustements on sait si la clé est bien ajustée sans avoir besoin de tester la taille du dessous.
      J’ai noté qu’il y a vraiment des tailles de boulons qui reviennent très souvent : j’ai l’impression de toujours avoir besoin de ma 9 pour les boulons des meubles.

      Si tu as acheté toi même les boulons tu connais leur taille : M5, M6, etc. Tu peux alors utiliser le tableau de ce site pour connaitre immédiatement la taille de la clé plate qui correspond : https://www.wovar.fr/comment-choisir-sa-taille-de-cle-de-serrage/

  5. Avatar de Oxana

    Impressionnant ! Autant d’information sur un sujet qui l’air au début si simple, le boulon !
    Tu as l’air complètement passionnée ! J’ai adoré la structure et la présentation de cet article ! L’information est tellement bien placée que lire c’est un grand plaisir ! Merci beaucoup pour toutes ces découvertes !

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Oh merci pour ce commentaire motivant ! Je suis très contente de savoir que mes choix de présentations vont dans la bonne direction.

  6. Avatar de renouas

    Vraiment très bon article ! En fait pour connaitre son outil préféré, ils faut tous les essayer… et devoir les utiliser fréquemment.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Et oui ! Chacun va découvrir ses préférences à l’usage. Et parfois on change d’avis en fonction de nos expériences heureuses et malheureuses.

  7. Avatar de Beatrice Petitdemange

    AH! La Rousse du bricolage. Il n’y a que toi qui a le pouvoir de me faire lire un article de ce genre. Merci beaucoup.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Tu me flattes ! Quel bienfait pour mon égo. Je ne suis pas peu fière d’arriver à te faire lire un article sur les boulons.

  8. Avatar de Elise
    Elise

    Top cette présentation claire, agréable à lire et bien illustrée, sur un sujet essentiel de bricolage. Assez surprise de ton choix sur la clé plate. J’aurai tendance à privilégier la clé à molette pour sa polyvalence. Merci de transmettre ta passion.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Merci pour ton commentaire positif. J’essaye d’illustrer au mieux mes articles, je pense que l’image est primordiale pour comprendre.
      La clé à molette à tout pour plaire. Et si tu en a trouvé une bonne tu peux tout faire avec !

  9. Avatar de Annette
    Annette

    Rien que pour l’éclairage linguistique, ça vaut le coup de te lire ! J’avoue que pour moi, entre le boulon, la vis et l’écrou, c’était très flou !
    Et un merci particulier pour tes rappels concernant le tournevis, la taille et la nécessité d’appuyer. Des gestes tellement courants mais qui deviennent difficiles à bien faire quand on ne sait pas comment s’y prendre !

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Quand on à l’habitude de visser on ne se rend même plus compte qu’on y met plus de force en appui que l’on pourrait envisager. C’est en regardant des débutants faire que j’ai enfin compris ce que mes mains avaient appris seules, et le verbaliser aide beaucoup.

  10. Avatar de JeanneOO

    Waw, mais c’est incroyable comment le bricolage semble tout d’un coup simple et accessible quand on lit tes articles! Du coup, ca me donne envie de mettre la main a la pâte alors que j’ai pour habitude de déléguer cela. Les schémas et les rappels historiques sont un vrai plus. Merci pour ton super article!

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      J’adore lire que je t’ai donné envie de bricoler. C’est mon objectif premier. Cela n’empêche pas de déléguer si on le souhaite. Mais pour déléguer il vaut mieux connaitre de quoi on parle.
      Et surtout, j’espère que tu prendras plaisir à bricoler toi-même et que cela te donnera envie de faire plein de nouvelles choses.

  11. Avatar de Jackie

    J’ai fait pas mal de bricolage il y a quelques années, et c’est vrai que dévisser un boulon, ça parait facile, mais ce n’est pas évident pour tout le monde. Merci pour ce tuto explicite.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Oui ça parait tellement facile qu’on fait facilement… des bêtises. J’ai été la première à zigouiller un écrou en utilisant une pince multiprises.

  12. Avatar de Denis

    Il n’est pas né, celui qui déboulonnera la Rousse du Bricolage ! C’est incroyable comme à chaque fois, les choses les plus compliquées et enquiquinantes deviennent simples et ludiques. Grâce à toi, je ne péterai plus un boulon face aux écrous récalcitrants (mes préférés sont ceux qui tournent dans le vide!). Merci de nous donner toutes les clés… à molette !

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Le dévissage de boulon qui devient ludique, j’adore ça ! Merci pour ce commentaire qui lui ne tombe pas dans le vide (je connais aussi la galère du boulon qui tourne dans le vide 😫)

  13. Avatar de edna

    Je suis également de la team clés plates alors que mon mari est de la team clé à molette !
    Merci pour ces explications claires et précises. Lire un de tes article donne envie d’aller chercher ses outils et faire du bricolage.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Contente de rencontrer une collègue de la team clé plate. Nous sommes plutôt en sous nombre par rapport à la team clé à molette.
      C’est vrai que l’expérience de chacun va déterminer notre choix en matière de clé. Et puis il y a aussi des préférences que l’on ne sait expliquer…

  14. Avatar de Magali - Madame Dys

    Je ne pensais pas prendre plaisir à lire un article sur les boulons. Je vais pouvoir faire ma savante auprès de mes amis bricoleurs 😉
    Et j’ai beaucoup aimé les informations historiques.

    1. Avatar de La Rousse du Bricolage

      Je trouve que connaitre l’origine des choses c’est toujours un petit plus.
      Et puis frimer un peu… c’est important dans la vie 😎